Printemps 2017

Après un hiver très sec les prairies ont bien démarré, grâce à quelques pluies.

Malgré un réel déficit d’eau en profondeur, l’humidité en surface permet une pousse normale.

Mais c’est la pluviométrie du mois d’Avril qui sera déterminante pour la récolte de la 1ère coupe.

Les cours du fourrages sont stables en attente de cette prochaine récolte.

Il reste un peu de stock disponible. Et peut-être quelques bonnes opportunités d’achat préventivement à une éventuelle sècheresse ?